First blog post

This is your very first post. Click the Edit link to modify or delete it, or start a new post. If you like, use this post to tell readers why you started this blog and what you plan to do with it.

post

Laughing is, and will always be, the best form of therapy.

Je commence l’écriture de ce blog avec une citation qui me tient à coeur, parce que c’est vrai : rire est définitivement la meilleure forme de thérapie. J’en ai la preuve parce que de la thérapie, j’ai eu la chance d’en faire énormément! Il est important pour moi de vous faire part de mon histoire, de mes succès et de mes échecs, de mes qualités et de mes défauts, bref, un peu de tout ce qui m’a aidé à devenir la jeune femme que je suis aujourd’hui. Pour ceux qui me connaisse déjà, vous savez surement que l’anxiété est en effet une très grande partie de moi. Ce n’est que tout récemment que j’ai appris (ou bien décider, selon ma thérapeute) à accepter que l’anxiété faisait partie de moi-même et que je devais apprendre à vivre sainement à ses côtés, parce qu’elle m’accompagnerait pour le restant de mes jours. Eh bien, pas toujours facile d’accepter ça, mais je n’avais aucun choix si je voulais commencer (eh oui, à 21 ans) à vivre en paix avec moi-même. Après PLUSIEURS sessions d’évaluation, v’là le diagnostic officiel : Anxiété généralisée. J’aurais pu deviner!! Même les fous pourraient définir ce terme. En fait, c’est une anxiété constante, généralisée à presque tout ce qui nous entoure! lol Ok, non, pas tout à fait, mais vous comprenez? Imaginez d’avoir à vous débattre constamment contre de nombreuses idées noires et anxieuses qui vous hantent? C’est assez pour virer folle, vous ne croyez pas? En tout cas moi je le crois, parce que c’était là que j’en était rendu. J’ai du accepter de l’aide, et suivre PLUSIEURS sessions de thérapie (j’en suis encore aujourd’hui). J’ai commencé la thérapie de travers comme dirais ma mère, mais je n’ai jamais manqué une session : j’étais ponctuelle à mes rendez-vous et laissez-moi vous dire qu’aujourd’hui j’y vais d’un air beaucoup plus positif. J’ai appris différentes techniques qui m’aident beaucoup à coopérer avec cette fidèle amie qu’est l’anxiété généralisée. (Je vous en partagerai quelques unes dans mes blogs futurs.) Malgré tout le positif qu’a apporter la thérapie et tous les outils que j’ai maintenant à mes côtés, rire est ce qui m’a “sortit du trou” si on peut le dire comme ça! Quand on rie, on oublie (pour un bref instant) le négatif  qui nous entoure et les idées anxieuses qui nous hantent. Plus on rie, mieux on se sent! Sans entrer dans trop de détails, rire libère des hormones “positives” qui atteignent notre cerveau. C’est un cycle vicieux, et le cerveau et très manipulable par les idées et les actions qu’on entreprend. Essayez-le! Riez de bon coeur et vous allez voir! Quelque soit la forme de thérapie que vous suivez, je vous jure que le sourire vous apportera encore plus loin! Rire est en effet associé à des idées positives et comme le dit si bien le livre “Le Secret”, quand on pense positif, on attire du positif! 🙂 Montrez-le votre beau sourire!